Go Top

Juin 2012 : détour dans les bibliothèques

JPEG - 9.8 ko

Martinella-Grau, Violaine
Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes : guide d’outils pratiques pour canaliser la violence
Le Mont-sur-Lausanne : LEP, 2011

En Suisse, les possibilités d’aide aux victimes de violence sont très complètes, en particulier depuis l’instauration de la loi d’aide aux victimes d’infractions (LAVI). En revanche, peu de solutions et peu de véritables outils concernant cette problématique sont proposés aux professionnels de terrain confrontés quotidiennement à la violence, d’où l’idée de ce guide, pragmatique et non linéaire, permettant de trouver de l’information, de se documenter sur la violence ou de résoudre une situation difficile grâce aux outils proposés. Cet ouvrage s’adresse à toute personne ou à tout professionnel affrontant régulièrement la violence. Après avoir dressé un panorama de la violence en Suisse, quelques formes d’expressions actuelles (cyberbulling, jeu du foulard, catch dans les préaux, etc.) et les mesures pénales, il aborde la notion de violence dans sa globalité, ainsi que les mécanismes qui y sont liés, les acteurs potentiels et les causes du phénomène. Il traite ensuite principalement des stratégies d’intervention possibles pour faire face à la violence et la canaliser de manière concrète et pratique. Certains outils proposés permettent d’agir préventivement, d’autres s’appliquent pour gérer une situation de crise, et d’autres enfin servent une fois l’événement passé.

Violaine Martinella-Grau est appointée de la Gendarmerie vaudoise, formatrice pour adultes et professeure vacataires à la HES-SO Valais, au sein de la filière sociale.



JPEG - 12.7 ko

Poirier, Philippe
Don et bientraitance : mobiliser les ressources fragiles
Lyon : Chronique sociale, 2012

Nous avons tous des ressources. Elles sont fragiles si l’autre ne les reconnaît pas, et nous les fragilisons chez l’autre si nous ne lui permettons pas de les mobiliser. Cet ouvrage nous invite à découvrir les composantes du don appliquées aux relations. Comment donner et recevoir, chercher la confiance malgré la défiance, articuler l’attention à soi et le souci de l’autre, construire des relations fiables malgré nos limites… ? Comment approcher la justesse relationnelle en acceptant les nécessaires confrontations, conflits, défis, mais aussi l’alliance, la générosité, la sollicitude… ?

Analyse et récit se répondent pour offrir un texte accessible et pédagogique, qui ne laissera pas indifférent : les réponses fournies résonnent en soi, suscitent la réflexion et invitent à une mise en pratique dont le premier terrain d’application n’est autre que celui de nos relations quotidiennes.

Ce livre s’adresse aux étudiants, aux professionnels et aux bénévoles de l’action sociale et de la santé. Ils y trouveront des pistes originales pour donner à leurs pratiques leur pleine humanité et garantir ainsi une culture de la bientraitance.



JPEG - 14.8 ko

Berger, Maurice
Soigner les enfants violents : traitement, prévention, enjeux
Paris : Dunod, 2012

Tous les lieux qui reçoivent des enfants, établissements scolaires, services de pédopsychiatrie et de protection de l’enfance, institutions spécialisées, font l’alarmant constat d’enfants toujours plus jeunes exerçant une violence physique ou sexuelle qui va en s’aggravant. Confrontés à l’absence de sentiments de culpabilité chez ces sujets, les professionnels sont rapidement épuisés et désemparés, avec un questionnement sans réponse :
- Pourquoi ces enfants présentent-ils un comportement aussi destructeur ?
- Comment faire en sorte qu’ils commencent à penser au lieu de frapper ?
- Quels sont les dispositifs contenants institutionnels, physiques, psychiques, pédagogiques nécessaires ?
- Pourquoi ne parvient-on pas à prévenir l’apparition de tels troubles alors que ce serait possible ?

Cet ouvrage, fruit de la recherche menée par un service de pédopsychiatrie dirigé par l’auteur, propose une analyse clinique qui rend possible une prise en charge de ces enfants. S’appuyant sur la description détaillée de dix situations, il constitue une sorte de manuel précis du travail individuel, groupal et institutionnel qui permet à ces sujets d’être moins débordés par la violence qui les envahit.



JPEG - 8.8 ko

Kermel, Bertrand de
Le scandale de la pauvreté : les causes et les remèdes
Paris : Ed. de l’Œuvre, 2012

L’objet de ce livre n’est ni de théoriser ni de culpabiliser, mais de montrer que des solutions existent. Un constat d’abord, terrible : 85 millions de pauvres en Europe et 8 millions en France, dont 2 millions d’enfants. Que faire ? Aider les pauvres, c’est bien, mais pendant qu’on en aide un, la machine en produit d’autres. Et le problème empire de jour en jour. Comment notre civilisation si prospère en est-elle venue à engendrer cette pauvreté ? Comment notre système fabrique-t-il cette indignité et cette souffrance ? Ce scandale devrait être au centre de nos préoccupations. Or, il n’en est rien. En 1985-1986, les Restos du cœur ont servi 8 millions et demi de repas, 70 millions en 2005-2006, 109 millions en 2010-2011. Une augmentation de 1200% de ce qu’il faut bien appeler par son vrai nom : « les soupes populaires ».

Le père Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, voulait déjà tirer les gens de la misère par l’éducation, la culture, l’action sociale, qu’il appelait « alliance entre exclus et non-exclus », pour qu’ils puissent s’en sortir par l’effort et le travail. Aujourd’hui, cette façon d’agir fait consensus, mais cela ne fonctionne pas ou très peu, en raison d’un modèle économique et social caractérisé par un fort chômage, et le développement de l’individualisme.

Pour Bertrand de Kermel, le scandale de la pauvreté est le signe ultime de la crise que traverse notre monde. Or la machine qui la produit peut être enrayée. Les solutions existent. Elles sont dans ce livre…



JPEG - 10.9 ko

Siary, Gérard et Monneyron, Frédéric
L’idée de race : histoire d’une fiction
Paris : Berg International, 2012

La race a disparu, pas le racisme, dit-on. En fait, l’idée de race n’a pas disparu, elle n’a jamais cessé d’exister avec d’autres mots pour le dire.

Dès lors qu’un groupe donné s’assigne ou se voit assigner, selon des combinaisons variées, des traits à la fois ethniques et culturels qui le fixent et le définissent comme tel, dès lors aussi qu’il se met à se forger des mythes qui l’ancrent dans une longue histoire ininterrompue, il est possible d’user d’un terme, pourtant inadapté, comme celui de race. Aussi, pour retracer l’histoire de l’idée de race entre Grèce et Asie orientale, ce livre examine-t-il la race avant la race dans l’Antiquité et l’Europe classique, puis la race à son zénith au XIXe et dans la première moitié du XXe siècle et enfin la race sans race, du lendemain de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.

Au terme d’un parcours spatio-temporel, qui scrute la fortune de l’idée de race, il apparaît alors que l’Antiquité a forgé des récits originels dont les dérivés, les origines gentium, ont fini par engendrer, liée le plus souvent à l’idée de nation, l’idée plastique et infiniment malléable de race, laquelle continue de nourrir, souvent à notre insu, les imaginaires actuels et ce, même si d’autres termes, culture, identité, altérité ou ethnicité, ni plus justes ni plus généreux ni moins pernicieux, sont venus remplacer celui de race afin de reconduire des fictions d’appartenance.



JPEG - 13.1 ko

Batisse, Dominique et Rouby, Alain
Violences conjugales et maltraitances familiales : soigner les enfants et aider les parents
Paris : Dunod, 2012

Les violences familiales causent de graves souffrances, et laissent de profondes séquelles chez les victimes. La condamnation des parents n’empêche pas toujours la récidive. Le placement des enfants ne garantit pas qu’ils échapperont à la violence aujourd’hui et demain.

Comment se « fabrique » une personne violente avec les gens qu’elle aime ? En considérant la psychologie de l’enfant maltraité, y compris celui qui demeure en l’adulte violent, on peut, à certaines conditions, rompre le cycle des répétitions transgénérationnelles de violence. Les professionnels peuvent aider ces parents à réfléchir, évoluer, et développer de nouvelles manières de faire avec leurs enfants. Cet ouvrage donne des pistes pour tous ceux qui sont amenés à travailler auprès de ces familles, afin de réduire ou faire cesser les violences intrafamiliales, mais aussi pour limiter les tensions qui peuvent apparaître dans les institutions.



JPEG - 12.3 ko

Delessert, Thierry et Voegtli, Michaël
Homosexualités masculines en Suisse : de l’invisibilité aux mobilisations
Lausanne : Presses polytechniques et universitaires romandes, 2012

Ce livre décrit l’évolution des lois suisses qui ont traité de l’homosexualité. Il présente surtout, enrichie d’interviews, une histoire des associations qui ont réuni, dans une faible proportion il est vrai, les hommes qui se trouvaient concernés. L’action de ces pionniers fut capitale, mais ils partageaient avec les autorités un souci d’invisibilité. L’opinion publique réprouvait un comportement qu’elle considérait comme une anomalie ou un vice, que les législateurs réprimèrent avec modération, alors que l’Allemagne des années 1930 se déchaînait. Dans la seconde moitié du XXe siècle, avec la montée des mouvements de libération, vint le temps des militances de rue et du coming out. Les esprits s’ouvraient peu à peu quand explosa le SIDA. Ses victimes furent nombreuses. Le fléau bouleversa les milieux homosexuels. Les autorités décidèrent alors de s’allier résolument à leurs groupements afin de généraliser des actions préventives. En retraçant l’évolution des mobilisations, ce livre montre comment les luttes ont contribué à l’avancée des droits des homosexuels en Suisse au XXe siècle.



JPEG - 10.8 ko

Gourmelen, Bernard
Handicap, projet et réinsertion : analyse des processus des constructions identitaires pour les travailleurs handicapés
Paris : L’Harmattan, 2012

Ce n’est pas parce que les actions d’insertion, d’évaluation et d’orientation pour « travailleurs handicapés » présentées et analysées ici remontent à quelque temps qu’elles n’en ont pas moins d’intérêt, de par leurs aspects novateurs. C’est pour cela qu’il a semblé important à l’auteur d’en laisser des traces pour qu’elles puissent être transférées ou réutilisées.

Il a fallu, pour réaliser les analyses, que l’auteur s’inspire des travaux théoriques de certains sociologues sur la construction des profils identitaires pour établir un cadre d’analyse qui s’appuie sur la double confrontation, pour ces stagiaires, entre leurs tentatives d’élaboration d’un projet professionnel et leurs possibilités d’intégration de leur handicap. Ces travaux tentent de trouver une vérification par une description des trajectoires de vie de certains de ces stagiaires et ainsi, après étude, d’en ressortir des indicateurs permettant de mieux repérer pourquoi ils ont ou non le potentiel pour se réinsérer.

Cet ouvrage s’adresse à tous les acteurs qui concourent à l’insertion des travailleurs handicapés, et pour qui la formation des travailleurs handicapés est une réelle préoccupation.



JPEG - 13 ko

Souty, Jérôme
La rencontre des cultures : lieux de la diversité culturelle
Paris : Le Cavalier Bleu, 2012

Les identités sont multiples, transverses aux communautés, incarnées dans les diverses appartenances des individus. Certes, on constate de puissants facteurs d’unification culturelle, liés à la mondialisation. Mais on constate dans le même temps une forte résistance des cultures traditionnelles. Et surtout, on découvre, grâce à Jérôme Souty, un processus historiquement permanent de création et de recréation des identités culturelles. Car de culture, il n’est point de pure ni d’essentielle. De Bollywood à la fête de l’aïoli de Mouriès, de l’île de Mozambique au service de traduction du Parlement européen, ce livre montre les emprunts et les rencontres qui forgent l’histoire et le quotidien… Un véritable antidote aux idéologies de pureté culturelle, identitaire ou ethnique qui font florès aujourd’hui.



Sélection effectuée parLoïc Diacon, Infothèque de la HETS Genève

Site internet Infothèque

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?