Go Top

Février 2016 : détour dans les bibliothèques

JPEG - 15.6 ko

Markus Schürpf et al., Musée national suisse
Le travail. Photographies provenant de Suisse 1860-2015
Zurich : Limmat Verlag, 2015

Nous passons un tiers de notre vie au travail ; qu’il soit le sujet d’innombrables photographies n’a donc rien d’étonnant. L’exposition « Le travail. Photographies 1860 – 2015 » montre, à travers la photographie, comment la présentation du monde du travail a évolué au fil du temps. L’exposition s’articule principalement autour d’une série de photographies de grand format organisées de manière chronologique, qui vont de l’ancienne mine de charbon au bureau hypermoderne de Google. Elle réserve également une place importante à certains aspects tels que la migration liée à l’emploi ou la formation professionnelle. L’évolution technique de la photographie a entraîné une transformation de ses contenus, sujet qui constitue le deuxième point fort de l’exposition.

Les photographies exposées proviennent du vaste fonds du Musée national suisse qui, depuis 2013, fait l’objet d’une étude systématique, bénéficie de conditions de conservation optimales et sera accessible au public, dès 2016, dans le nouveau centre d’études.



JPEG - 13.5 ko

Michele Elliott
Prévenir le (cyber)harcèlement en milieu scolaire
Louvain-la-Neuve : De Boeck, 2015

Cet ouvrage est le guide indispensable pour aider les enseignants, les chefs d’établissements et autres professionnels de l’éducation à prévenir le harcèlement et la maltraitance entre élèves à l’école. Michele Elliott propose des stratégies pratiques pour réduire le phénomène du (cyher) harcèlement dans la classe et l’établissement scolaire ainsi que des suggestions, toutes essayées et testées, pour gérer les incidents.

Recueil d’études de cas et d’exemples réels, d’une grande clarté et très accessible, ce livre est une véritable boîte à outils pour les enseignants qui souhaitent créer un contexte d’apprentissage positif. Ils y découvriront : des stratégies pour éradiquer le harcèlement et la maltraitance, comment collaborer avec les parents et leurs collègues pour que les sanctions soient réellement efficaces, comment aider les élèves à faire face au cyberharcèlement, ce qu’ils peuvent faire pour aider les victimes et les agresseurs et comment repérer qu’un élève est harcelé ou malmené.



JPEG - 10.7 ko

Jean Bastide, dir. et al.
Ethique, laïcité, engagement : enjeux de société et formations sociales
Nancy : Presses universitaires de Nancy : Editions universitaires de Lorraine, 2015

La célébration du centenaire de son origine fut, pour l’Ecole Pratique de Service Social (EPSS), l’occasion de réfléchir sur le présent de l’action sociale et de la formation des travailleurs sociaux à la lumière de son passé, en revisitant particulièrement les orientations de son fondateur, le pasteur Paul Doumergue. Le présent ouvrage cherche in fine à redéfinir quelles sont les priorités à mettre en oeuvre aujourd’hui dans le travail social et la formation des professionnels du champ social, en étant à la fois fidèle aux choix éthiques qui ont prévalu au long de l’histoire de l’EPSS et adapté aux contexte socio-économique et politique de ce début de XXIe siècle.

Certes, les défis immédiats des centres de formation en travail social ont à voir avec la redéfinition des professions sociales et de leur formation, avec les adaptations nécessaires dans le contexte européen, avec les restructurations des centres qui se mettent en œuvre dans un environnement de restrictions budgétaires et de compétition accrue. Ces enjeux sont loin d’être négligeables. Mais plus importants encore sont les enjeux concernant les populations vulnérabilisées par la crise et les mutations économiques et sociales.

Et c’est bien au vu des situations difficiles de ces personnes que l’action sociale et la formation des travailleurs sociaux doivent se réfléchir. Outre la question de la formation, le choix a ainsi été fait de revisiter deux des principales valeurs de l’action sociale (responsabilité et laïcité), d’interroger les politiques sociales ainsi que la place du champ associatif et des professions sociales, d’affirmer la priorité qui doit être accordée aux territoires d’habitat social et plus généralement aux quartiers populaires.



JPEG - 12.8 ko

Swan Nguyen
Du prince charmant à l’homme violent : prévenir les violences conjugales
Le Bouscat : L’Esprit du temps, 2015

Contrairement aux idées reçues, la légende du Prince et de la Belle se termine souvent très mal quand le conte de fée tourne au cauchemar. Beaucoup de chansons très connues dénoncent d’ailleurs la brutalité conjugale : c’est la Cendrillon de Téléphone, Gros con des Fatals Picards, Femmes battues de Pierre Perret… Swan Nguyen analyse avec minutie les étapes de cette histoire, malheureusement trop fréquente, pour que soient prévenues et dénoncées les violences conjugales.

Dans ce livre très pédagogique, Swan Nguyen et Julia Garand nous proposent des clés pour démasquer l’imposteur, réagir assez tôt afin de ne pas vivre l’emprise et permettre aux proches, aux amis, d’avoir le moyen d’aider une Belle en détresse qui ne peut souvent s’en sortir seule. Swan Nguyen a longtemps été écoutante de « Viols-Femmes-Informations ». Elle a publié aux éditions l’Esprit du Temps le très remarqué Comment aider une victime de viol ou d’inceste.

Julia Garand est assistante sociale. A lire d’urgence par toute femme comprenant que quelque chose ne va pas dans son couple, ou en détresse à cause d’un homme qui veut la dominer. A lire absolument par toute personne souhaitant aider une victime de violences conjugales.



JPEG - 7.8 ko

Ivan Bouioukliev, Jean-Pol Beauthier et al.
Les secrets professionnels : approche transversale
Limal : Anthemis, 2015

La question du secret professionnel peut être envisagée sous de nombreux angles, notamment sous celui de la profession exercée. Pour l’avocat, cette notion est évidemment très importante, qu’elle s’applique directement au praticien, via des règles de déontologie, que celui-ci l’utilise dans son argumentation, ou qu’il s’y trouve confronté, dans divers aspects pénaux, par exemple.

Au-delà du secret professionnel de l’avocat, les auteurs de cet ouvrage analysent le secret dans le cadre des instructions et envisagent l’existence de secrets professionnels, et leurs limites, pour des professions proches de la pratique juridique : médecins, travailleurs sociaux, etc. Les relations, souvent orageuses, entre la presse et les secrets sont également commentées.

Sont ainsi abordés :
- le secret de l’enquête pénale ;
- le secret médical ;
- le secret et la presse ;
- le secret professionnel sous l’angle des articles 458 et 458bis du Code pénal ;
- le secret professionnel et les familles en difficulté.

Nul doute que le praticien, avocat, magistrat ou expert de justice, trouvera dans cet ouvrage une source d’enseignements pratiques, de nature (peut-être) à dévoiler un peu le « secret professionnel »…



Sélection effectuée parCorinne Biel, Médiathèque de la Haute école de travail social, Sierre

Site internet Médiathèque

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

L’hypnose thérapeutique intrigue…
Lundi 15.07.2019
Par Jenny Joseph
Dans les hôpitaux, elle est utilisée pour soulager la douleur. Elle apparaît aussi dans les psychothérapies. Depuis peu, elle est pratiquée dans les EMS. Et vous, qu’en savez-vous ? Quels sont vos préjugés et vos croyances sur l’hypnose ?