Go Top

Protéger les enfants des perturbateurs endocriniens

Mardi 05.04.2022

Les institutions d’accueil de jour des enfants du canton de Vaud vont recevoir un guide créé pour les encourager à lutter contre ces substances. Celles-ci représentent un danger pour la santé humaine.

perturbateurs endocriniens 170

Ils sont partout, dans les vêtements, les meubles, les emballages, les jouets, ou encore les produits d’hygiène ou de nettoyage. Les perturbateurs endocriniens sont des substances, naturelles ou synthétiques, susceptibles d’avoir un impact sur notre santé en agissant dans le sens d’un dérèglement des systèmes hormonaux, avec des impacts potentiels sur différents fonctions et systèmes, tels que la circulation sanguine, les systèmes nerveux, respiratoire et reproducteur, la croissance, le comportement ainsi que le sommeil. Ils peuvent représenter un danger, en particulier pour les enfants.

Même s’il est difficile d’échapper aux perturbateurs endocriniens, omniprésents dans les objets du quotidien, il est possible d’agir à différents niveaux en vue de diminuer notre exposition à ces substances. L’État de Vaud et la Ville de Lausanne ont ainsi uni leurs efforts pour concevoir un guide à l’échelon cantonal, sur la base du projet mené par la Ville de Lausanne en 2019. Cette documentation sera transmise à l’ensemble des institutions d’accueil de jour des enfants du canton. L’objectif est de les encourager à mettre en pratique, sur une base volontaire, des conseils concrets, en tenant compte des réalités des différents lieux d’accueil.

L’ouvrage contient des informations sur ces substances, ce qu’elles sont, où elles se trouvent, et les enjeux de santé associés. Il propose des astuces pratiques pour limiter l’exposition des enfants, allant de la simple aération des pièces à la réduction des plastiques, avec des orientations ciblées pour faire les bons choix lors d’achats de fourniture, qu’il s’agisse de jouets, de produits d’entretien et d’hygiène, de matelas, ou de contenants alimentaires.

Le guide présente également des bonnes pratiques ciblées par espaces de vie des lieux d’accueil de jour (cuisine, salle de jeux, salle de repos, lieux d’hygiène, extérieur) et comprend une partie finale qui permet à toutes les personnes intéressées de se renseigner sur la façon de réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens également à domicile. Le guide s’accompagne d’affiches récapitulant les principales astuces à appliquer en présence des enfants, que les lieux d’accueil pourront afficher dans les espaces de vie.

Ce projet contribue ainsi à la qualité de l’accueil voulue par la loi vaudoise sur l’accueil de jour des enfants. La mise en œuvre des conseils de ce guide ne constitue toutefois pas un critère du régime d’autorisation et de surveillance des institutions, qui continue à se fonder sur le cadre légal connu.

(Source : communiqué de presse)

Télécharger le guide

L'affiche de la semaine

Dernier article

(Ré)agir face à l’homophobie et la transphobie
Lundi 27.06.2022
Par Caroline Dayer
Comment ces discriminations se déploient-elles dans les lieux de formation et quelles sont leurs répercussions? Comment (ré)agir face aux violences et au silence? Dans le Canton de Vaud, un plan d’action vise à répondre à ces questions.