Go Top

La rubrique de REISO sur les effets sociaux du Covid

Lundi 26.10.2020

cc OrnaW Pixabay coronavirus 400OrnaW / Pixabay

Une nouvelle rubrique de REISO rassemble les articles consacrés depuis avril 2020 aux effets de la pandémie de Covid-19 sur la vie en société. Avec douze réflexions de travailleurs et travailleuses sociales, un mini-dossier de cinq articles sur les migrant·e·s ainsi que dix analyses politiques, philosophiques et sociologiques.

La nouvelle rubrique
www.reiso.org/articles/themes/covid-19


Le dossier spécial

Les professionnel·le·s du travail social se sont mobilisés pour alimenter la réflexion collective sur les impacts sociaux de la pandémie de Covid-19. Sollicité·e·s par la Haute école de travail social Fribourg et la Revue d’information sociale – REISO, les travailleurs et travailleuses sociales montrent dans leurs articles que la société est loin d’avoir mesuré l’ampleur et la diversité des effets sociaux de la crise.

Isolées pour être «protégées», des personnes âgées garderont longtemps un traumatisme de cette période troublée. Ailleurs, des indépendant·e·s malades ont durement souffert des complexités administratives, des travailleur·se·s pauvres qui survivaient tant bien que mal se sont retrouvé·e·s sans rien, des personnes sans statut ont disparu des radars associatifs.

Malgré tout, la solidarité a fonctionné. Quelle incroyable leçon d’humilité de voir cet homme qui a tout perdu se faire du souci et exprimer son empathie envers celles et ceux qui sont en train de perdre leur logement ou leur salaire. Quelle impression étrange d’entendre des migrant·e·s en attente d’un renvoi apprécier ce «nous» des consignes sanitaires et se réjouir que «tout le monde» participe à l’effort général mené par la Suisse.

Au fil de cette crise qui n’est de loin pas terminée, les professionnel·le·s ont aussi brutalement pris conscience des profondes lacunes du système social actuel. Pourquoi est-il si déconnecté des besoins concrets et quotidiens des bénéficiaires ? Pourquoi tous ces trous dans le filet assuranciel ? Pourquoi faut-il recourir aux ressources de la charité pour aider les plus démuni·e·s ?

Comme l’écrit Véréna Keller dans son article qui conclut la série, l’aide humanitaire a été mise en spectacle, les bénévoles ont été fêté·e·s, les œuvres caritatives ont reçu des dons. Cet élan compassionnel est remarquable, mais il s’essouffle. Et il ne saurait remplacer la justice sociale, un droit constitutionnel qui devrait être garanti par les politiques publiques.

Une brochure qui rassemble ces douze articles est désormais disponible. La HETS-FR enverra volontiers, et gracieusement, par poste 1 exemplaire de cette brochure (les exemplaires supplémentaires sont facturés au prix coûtant de 4 francs). Commande par mail


Les autres articles

En plus de ce dossier spécial qui rassemble les douze articles écrits par les professionnel·le·s du travail social, retrouvez dans cette rubrique les articles que REISO a consacré depuis avril 2020 aux questions soulevées par la pandémie de Covid-19.

  • Deux articles ont analysé l’âgisme (Marion Repetti) et la catégorisation sociale (Sophie Le Garrec) dans la lutte contre le coronavirus. En lien avec le confinement, deux textes commentent la nature de la vie monastique (Annick Anchisi et al.) et les bienfaits de l’émerveillement (Joëlle Libois).
  • Dès mai 2020, la revue a dénoncé la sous-protection des travailleuses enceintes (Maria-Pia Politis Mercier et al.). Elle s’est intéressée à l’accueil bas seuil (Vincent Masciulli), la vie quotidienne en EMS (Kevin Toffel), l’aide alimentaire (Laurence Ossipow et al.), la pression sur les parents (Gaëlle Venard et al.). Un article s’est penché sur les politiques sociales face aux crises (Jean-Pierre Tabin).
  • Cinq réflexions ont fait le point sur ce qui, avec le Covid, a changé pour les migrant·e·s et pour «nous» (Bhama Steiger et al.).


Découvrez la rubrique Covid-19 de REISO

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé