Go Top

Livre / « Surveiller et récompenser », de Sami Coll

Lundi 01.12.2014

Surveiller et récompenser

Les cartes de fidélité qui nous gouvernent, de Sami Coll, Editions Seismo, Collection « Terrains des sciences sociales », Zurich et Genève, 2014, 348 pages.

JPEG - 24.8 ko

Alors que le big data fait les grands titres de l’actualité, cet ouvrage montre en quoi la collecte massive de données mérite d’être analysée sociologiquement. Sami Coll propose ici une analyse détaillée des rouages d’un système de surveillance : les dispositifs de fidélisation dans la grande distribution. En mobilisant des concepts-clés issus de la sociologie, ce livre permet de découvrir les efforts des entreprises pour mieux nous connaître et nous surveiller. D’une part les mécanismes qui incitent les clients à adopter leurs cartes et qui les disciplinent pour qu’ils les utilisent, et d’autre part les stratégies marketing reposant sur les algorithmes de forage des données qui sont au centre du big data. Cette compréhension fine de la consommation sous surveillance mène l’auteur à proposer une discussion éclairante sur la validité de la notion de « sphère privée » dans notre société et va jusqu’à suggérer que la sacro-sainte « sphère privée » n’est plus seulement un outil de protection, mais qu’elle devient aussi l’une des meilleures alliées de la surveillance.

Tout en offrant, pour la première fois en français, une véritable introduction aux études de la surveillance des consommateurs, l’ouvrage formule plus globalement une théorisation du contrôle social et des modalités de régulations sociales qui s’opèrent par le biais des pratiques de consommation.

Sami Coll est docteur en sociologie de l’Université de Genève. Auteur de nombreux articles scientifiques et intervenant régulier dans les médias sur le thème des technologies et de la surveillance, il continue à mener des recherches dans ce domaine et enseigne dans divers établissements de Suisse romande.

Site internet Editions Seismo

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?