Go Top

Des «Etre(s) en couleurs» s’exposent au centre Rigot

Mardi 31.08.2021

A l'Hospice général, une exposition célèbre la vie, le rêve, l'espoir. Photographe officiel de l'institution genevoise, Nicolas Righetti met en avant « les vrais héros » de notre époque, à travers des prises de vue inspirées de la publicité.

expo hospice etres couleurs 400© Nicolas Righetti / Hospice général

Des jeux d’ombres, entremêlés à des couleurs vives et soyeuses. C’est en s’inspirant de clichés publicitaires que le photographe Nicolas Righetti a croqué le portrait de personnes gravitant autour de l’Hospice général, à Genève. Le résultat de son travail est à découvrir au Centre d’hébergement collectif de Rigot, du 7 au 26 septembre.

Photographe officiel de l’institution pour la deuxième année consécutive, l’artiste a voulu rendre hommage à tou·te·s les héros et héroïnes du quotidien : « A travers mes reportages photos dans cette institution, j’ai ressenti le besoin de réaliser des portraits flashés, en mode publicitaire, pour montrer que les vrais « héros » ce sont eux : les réfugiés qui traversent des mers pour arriver en Suisse, les travailleurs sociaux, les bénévoles et les civilistes qui donnent l’espoir aux bénéficiaires. »

Ainsi, « les clichés attirent le regard par l’éclat et la puissance de ces portraits nimbés de lumière. Les œuvres célèbrent la vie et les liens qui nous unissent, insufflent le rêve et l’espoir », commente l’institution genevoise.

Si toutes les photos ont été prises pendant la crise sanitaire, le coronavirus n’est que très peu évoqué dans Être(s) en couleurs. « Les mises en scène de Nicolas Righetti établissent un dialogue entre chaque protagoniste et le décor qui l’environne, soigneusement choisi par l’artiste. C’est ainsi une part intime de ces êtres en couleurs qui nous est dévoilée », est-il encore précisé dans la présentation de l’exposition.

Les visiteur·se·s sont invité·e·s à essayer de deviner si l'individu photographié, mis en scène dans un dialogue entre lui-même et le décor qui l’environne, est un·e bénéficiaire, un·e travailleur·se social·e, un·e bénévole, un·e apprenti·e ou un·e civiliste. Chaque photo est accompagnée d'une phrase tirée d'échanges oraux entre le photographe et le sujet. Celle-ci porte sur leur arrivée, leur vie actuelle et celle de l’après Covid-19.

(Croc / Hospice général)

Être(s) en couleurs

Fenêtre ouverte sur l’Hospice général - Une exposition photographique de Nicolas Righetti

  • Du 7 au 26 septembre
  • Centre d’hébergement collectif de Rigot
  • Avenue de France 36-38, Genève

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Seniors: se sentir chez soi en logement protégé
Jeudi 16.09.2021
Par Marion Droz Mendelzweig et Maria Grazia Bedin
Pour qu’ici soit chez moi : la théorie de la régulation, particulièrement éprouvée durant le semi-confinement lié à la pandémie de coronavirus, contribue à expliquer le sentiment du chez soi en logement protégé.