Go Top

Pornographie et jeunesse: éduquer plutôt qu'interdire

Mardi 20.07.2021

Une Fédération régionale de promotion de la santé, en France, a publié un vademecum sur le porno et la sexualité des jeunes. Un document enrichi d’autres références bibliographiques, qui valorise l'éducation et la formation.

porno incontournable jeunes 170

Le porno est-il un incontournable dans la sexualité des jeunes ? C’est la question que se sont posée les auteurs et autrices du vademecum éponyme, publié en février 2021 par Fédération régionale des acteurs en promotion de la santé du Centre-Val de Loire, en France.

Pour tenter d’apporter une réponse, les rédacteurs et rédactrices commencent par définir et contextualiser la notion même de « pornographie ». Outre des chiffres, ils et elles s’arrêtent par exemple sur les codes de la pornographie et l’hypersexualisation, ainsi que sur la stratégie du porno-chic. La deuxième partie est consacrée à la « vie affective et sexuelle, adolescence et « porno », s’intéressant notamment à l’identité sociale et à l’image du corps, aux relations « garçons-filles », aux comportements à risques, aux violences sexuelles ou à l’addiction.

Tout au long de leur document, les auteurs et autrices prennent le parti de « dédiaboliser » la consommation de la pornographie – devenue si facile d'accès avec les moyens numériques – au profit d’un meilleur accompagnement psychoaffectif des jeunes. « Il faut chercher à comprendre pourquoi la pornographie intéresse la jeunesse, pour comprendre que les mesures punitives ne suffisent pas à remplacer une éducation à la vie affective et sexuelle », estiment-ils en ouverture du deuxième chapitre. Pas question toutefois d’en banaliser l’accès. Il est ainsi rappelé que la pornographie et l’hypersexualisation menacent tant les filles que les garçons quant à leur identité sociale et à leur estime de soi.

Dans la conclusion, les quatre signataires avancent qu'il « nous semble qu’un véritable levier à considérer est l’intégration de la question des supports pornographiques et de leurs enjeux au sein des actions d'éducation à la vie affective et sexuelle et des programmes d'accompagnement à la parentalité. » La formation des accompagnant·e·s des parents et des jeunes revêt donc un caractère essentiel.

Sans être exhaustif, ce vademecum propose, pour chaque thématique, des références pour aller plus loin. A noter également que le portail de cette entité française contient une riche documentation en matière de promotion de la santé, au sujet de quinze thématiques, parmi lesquelles figurent « compétences psychosociales », « éducation aux médias », « éducation thérapeutique du patient », « inégalités sociales de santé », « littératie ensanté », ou « santé-environnement ».

(croc)

Lien vers le portail Promotion santé de la Fédération régionale des acteurs en promotion de la santé du Centre-Val de Loire

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

D’usager·e à expert·e: le travail social en mutation
Lundi 26.07.2021
Par Stéphane Rullac
La dichotomie « savant·e vs profane » est-elle révolue ? Les expertises d’usage et usagère représentent un nouveau type de savoir à intégrer aux délibérations professionnelles et scientifiques du travail social.