Go Top

Réflexion / Relations de pouvoir entre Berne et l’action de lutte contre le sida

Jeudi 11.10.2012

Menace éthique sur la santé : les relations de pouvoir entre l’Administration fédérale suisse et l’action de lutte contre le sida

Réflexion parue le 2 octobre 2012 en ligne sur le site vih.org, site d’informations, de débats et d’échanges au service de la lutte contre le sida.

Depuis plus de 20 ans, la lutte contre le sida en Suisse est sclérosée par une administration fédérale et des mouvements homosexuels qui, bien qu’acteurs historiques de cette lutte, sont sources de tensions avec les autres acteurs en présence (associations, départements cantonaux de la santé, équipes universitaires, hospitalières, etc.). De ces tensions, retenons la critique récurrente des associations généralistes, de la place des homosexuels dans ces mouvements, de la répartition des fonds et du leadership dans la prévention. De plus, aujourd’hui la promotion de la solidarité et la non discrimination des personnes vivant avec le VIH sont menacées par l’injonction d’aveu de la séropositivité.

Nicolas Charpentier est militant de la lutte contre le sida depuis plus de dix ans, en France et en Suisse.

L’article spécialisé en ligne

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La contraception masculine: ça fait mâle?
Jeudi 21.01.2021
Par Valentine Schmidhauser et Angélick Schweizer
En Suisse, bien que la contraception soit majoritairement assumée par les femmes, cela ne signifie pas que les hommes en soient désinvestis. Les intérêts de la pharma et, surtout, les représentations de genre expliquent ces blocages.