Go Top

Inscription Journée d'addictologie: «L'interdit permis»

jeudi 22.03.18

Addicto Journee«Réfléchir, c’est commencer à désobéir» : cet adage pourrait être appliqué à la politique des quatre piliers qui s’est progressivement construite en Suisse dès le début des années 90.

À l’heure actuelle, cette réflexion est reconduite face à la consommation de cannabis qui atteint presque 40% de la population des 20-29 ans en Suisse. Entre interdire et permettre, quelle est la place d’une véritable politique de santé publique ? Cette 21ème journée genevoise d’addictologie sur le thème de l’interdit permis, se veut un laboratoire à réflexion autour de ces questions.

Intervenant·e·s :

  • Bienvenue. Par Dre Rita Manghi, Service d’addictologie
  • Cannabis, le plaisir interdit. Par Prof. Daniele Zullino, chef du Service d’addictologie DSMP, HUG
  • Entretien avec Mauro Poggia, conseiller d’Etat, Genève
  • Jeunesse interdite. Par M. Pierre-Yves Aubert, chef de service, DIP
  • Identités interdites. Par M. Sandro Cattacin, professeur, Dpt de sociologie, UNIGE
  • «Réfléchir, c’est commencer à désobéir». Table ronde animée par Mme Sylvie Arsever
  • Oser les indisciplines de l’intuition. De la fonction thérapeutique de l’Âme du monde. Par M. Mohammed Taleb, philosophe, conférencier et écrivain

Journée de formation reconnue comme 5 heures de formation continue par la SSPP


Programme et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La contraception masculine: ça fait mâle?
Jeudi 21.01.2021
Par Valentine Schmidhauser et Angélick Schweizer
En Suisse, bien que la contraception soit majoritairement assumée par les femmes, cela ne signifie pas que les hommes en soient désinvestis. Les intérêts de la pharma et, surtout, les représentations de genre expliquent ces blocages.