Go Top

Statistiques OFS / Les 10 ans de la statistique suisse de l’aide sociale

Mardi 05.04.2016

Les 10 ans de la statistique suisse de l’aide sociale

Office fédéral de la statistique, Neuchâtel 2016, 52 pages.

JPEG - 23.6 ko

La statistique suisse de l’aide sociale, avec les données de 2014, englobe désormais 10 années d’observation. Le taux d’aide sociale est aujourd’hui de 3.2%, comme il y a dix ans.

Les groupes risquant le plus de dépendre de l’aide sociale ont peu changé depuis 2005 : les enfants, les personnes de nationalité étrangère, les familles monoparentales et les personnes divorcées demeurent les plus exposés. Le risque de dépendre de l’aide sociale a aussi augmenté de 1,9% à 2,7% entre 2005 et 2014 chez les personnes de 55 ans et plus. Le nombre des dossiers concernant une personne s’est aussi fortement accru (de près de 70’000 en 2005 à 96’000 en 2014).

La corrélation entre le recours à l’aide sociale et un faible niveau de formation s’est accentuée ces dix dernières années.

La répartition géographique du taux d’aide sociale en 2014 montre que ce taux est plus élevé dans les régions urbaines. Cela tient, d’une part, aux disparités cantonales concernant les prestations d’aide sociale en amont de l’aide sociale économique. D’autre part, la structure de la population et le tissu économique de la région ont une influence sur l’ampleur de l’aide sociale.

L’étude en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Récits de (fin de) vies et d’humanité
Lundi 20.05.2019
Par Jean Martin
Le mourir n’est pas aussi effrayant que ce que nous pensons. Spécialiste de soins palliatifs, Kathryn Mannix décrit les trajectoires de vie et l’immense dignité de ses patient·e·s dans ces moments empreints de douceur et de bienveillance.