Go Top

Lecture / "Des hommes en mouvement" de Hakim Ben Salah

Vendredi 11.12.2015

Des hommes en mouvement. Vers une reconfiguration des modèles masculins ? L’exemple de la Suisse

Hakim Ben Salah, Editions Peter Lang, Berne, 2015, 265 pages.

JPEG - 7.9 ko

L’ouvrage présente la première recherche d’envergure sur le phénomène des hommes regroupés en organisations et délibérément engagés dans des actions et des réflexions sur l’identité masculine en Suisse. Conduite à travers une approche de méthodes mixtes, l’étude dégage trois perspectives idéologiques synthétisant les discours contemporains sur l’identité masculine : défensive, expressive et relationnelle, pro-féministe. Ce constat remet partiellement en question les interprétations se limitant à la dénonciation d’un mouvement visant à attaquer les droits des femmes. Le texte révèle également que les modèles masculins prônés dans ces milieux sont façonnés par des valeurs d’expressivité, contrastant avec les modèles plus traditionnels de pourvoyeur-protecteur. En outre, les idéaux prônés par ces hommes militants sont influencés par la complexification des formes familiales contemporaines, caractérisées par l’individualisation des rapports de filiation et la séparation progressive des fonctions parentale et conjugale.

Docteur en sciences sociales, Hakim Ben Salah enseigne et mène des recherches (Université de Lausanne et Haute école de travail social Fribourg) sur des thématiques connexes : masculinités et mouvements sociaux, groupes d’entraide, maltraitance envers les enfants.

La publication de cet ouvrage est financée par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique (FNS), la Fondation pour l’Université de Lausanne et la Société Académique Vaudoise.

Editions Peter Lang

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?