Go Top

Septembre 2019 : détour dans les bibliothèques

Sélection des derniers livres qui ont retenu l’attention des bibliothèques spécialisées en travail social et santé publique. Ce mois-ci, par Corinne Biel, Haute école de travail social, Sierre.


Oser L isic

  • Sylvie Kowalczuk
  • Oser l’ISIC : pour un espace de liberté et de créativité
  • Rennes : Presses de l'EHESP, 2018

Dans un contexte de restriction budgétaire et de suppression de postes, alors même que les situations d'exclusion des populations précaires augmentent et se complexifient, les professionnels de l'intervention sociale se trouvent limités dans leur exercice et peinent à valoriser leur rôle. Ce livre relance donc le débat autour des méthodes d'actions sociales et éclaire le rôle essentiel de l'intervention sociale d'intérêt collectif (ISIC) et de ses effets positifs sur les personnes accompagnées.

Basé sur l'expérience professionnelle de l'auteure et s'appuyant sur des études de cas (interventions auprès d'un groupe de femmes et d'une communauté manouche), il souligne l'efficacité de cette méthode "inspirante" dans l'accompagnement social (autonomie, capacité à agir) et la valorisation des professionnels (rôle, posture). Il montre également en quoi l'ISIC s'inscrit dans une démarche de liberté et de créativité dans les relations entre le travailleur social et la personne (co-construction, participation) et donne des orientations pratiques et concrètes pour mettre en oeuvre cette méthode permettant d'accompagner au plus près les besoins de la personne.

Cet ouvrage pratique et court, à destination des étudiants et travailleurs sociaux (assistantes sociales, éducateurs spécialisés, conseillers en économie sociale et familiale...), est un outil précieux au service d'un mieux-être collectif, solidaire et humaniste.
©Decitre


Psycho inter

  • Sous la dir. d'Audrey Heine et Laurent Licata
  • La psychologie interculturelle en pratiques
  • Bruxelles : Mardaga, 2019

Dans de nombreux secteurs d'activité, tels que l'éducation, les soins de santé physique et mentale, la formation ou le travail social, les professionnelles travaillent quotidiennement en contexte multiculturel. Ils et elles déploient des trésors de motivation et d'inventivité afin de gérer au mieux cette multiculturalité. Mais de bonnes intentions et du bon sens ne suffisent pas toujours. Parfois, sur le terrain, les situations de diversité créent des tensions, de l'incompréhension, de la frustration, voire de la détresse autant chez les professionnelles que chez les bénéficiaires. Cet ouvrage propose d'apporter des réponses concrètes face aux enjeux de l'intervention interculturelle. Des praticiens et des praticiennes y décrivent les difficultés rencontrées et les solutions qu'ils et elles mettent en oeuvre afin de les surmonter : dispositifs d'intervention, animation, projets pilote, recherches-action, démarches de formation, etc. Afin de croiser les regards pratiques et théoriques, ces différents témoignages sont mis en perspective théorique par des spécialistes internationalement reconnus de la recherche interculturelle dans chacun des champs étudiés. Ce travail de conceptualisation permettra aux lecteurs et lectrices de procéder à des allers-retours entre savoirs pratiques et savoirs théoriques.
©Payot


Magie Ecoute

  • Sacco, Francesca
  • La magie de l'écoute : entretiens avec des bénévoles de La Main Tendue et de SOS Amitié
  • Chêne-Bourg : Georg, 2019

Ils travaillent dans des locaux dont l'adresse est tenue secrète. Ils tiennent à leur anonymat comme à la prunelle de leurs yeux. Certains se sont d'ailleurs engagés à ne révéler à personne, en dehors de leur entourage, ce qu'ils font le soir, le week-end et parfois même la nuit. Qui sont-ils ? Ce sont les " répondants " de La Main Tendue en Suisse et les " écoutants " de SOS Amitié en France. Toute l'année, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ils se relaient pour écouter de manière confidentielle et anonyme toutes les détresses de la population. Ils forment une chaîne de bénévoles qui fonctionne sans interruption dans ces deux pays depuis plus d'un demi-siècle, ce qui représente des millions d'appels. Or, bien que ces services soient largement connus du public et que le nombre d'appels ne cesse d'augmenter, on ne sait quasiment rien sur les personnes qui y travaillent. C'est ce vide que la journaliste Francesca Sacco a voulu combler en interrogeant une quinzaine d'entre eux. Ils témoignent ici de leur expérience.
©Payot


Invisibles

  • Un film de Louis-Julien Petit
  • Les invisibles
  • Zurich : Frenetic Films, 2019

Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis !
©Allociné


Place Enfant place

  • Cahiers de l'enfance et de l'adolescence 1 ; coord. Denise Bass
  • Faire une place à l'enfant placé : entre contraintes et désir, place à la créativité
  • Toulouse : Erès, 2019

Quelles places occupent les médiations pour enfants et adolescents aujourd'hui ? Lorsqu'un tel dispositif artistique, culturel, thérapeutique s'élabore, il s'agit de bien situer l'espace de travail, les outils de référence, le sens de la démarche. Si les mots-clés nous sont familiers (cadre, créativité, ateliers, groupes, institutions), ils prennent des formes mouvantes, des significations variables, selon notre expérience, nos orientations théoriques, le contexte où se situe notre travail. Chaque témoignage, de l'institution éclatée à l'hôpital psychiatrique en passant par les ateliers urbains, présente son intérêt. Nous avons choisi de proposer trois angles d'approche : une réflexion sur les espaces de médiation, une partie plus théorique, et une présentation des dispositifs à médiations innovants
©CAIRN


Anxiete

  • Textes de Steve Haines ; illustrations de Sophie Standing
  • L'anxiété : quelle chose étrange
  • Bussy-Saint-Georges : Éditions Ça et là, 2019

Après La douleur quelle chose étrange publiée en octobre 2018, Steve Haines consacre un nouveau petit précis à un thème de santé. Il se penche ici sur l'anxiété, parfois considérée comme le nouveau mal du siècle. En trente-deux pages, Haines brosse un tableau synthétique de ce que l'on sait sur cette émotion désagréable ressentie par tout le monde (sauf par les psychopathes), à des degrés plus ou moins importants. Steve Haines présente les nombreux facteurs considérés comme des causes pouvant accroître l'état d'anxiété, il détaille les différentes manifestations de ce trouble, et présente des pistes d'actions pour ceux qui en souffrent le plus ; les personnes pour lesquelles de nombreuses décisions du quotidien deviennent presque une question de vie ou de mort et provoquent des crises de panique. Comme dans le précédent volume, l'illustratrice anglaise Sophie Standing met en dessin le texte de Haines, avec un vrai travail stylistique et la volonté de rendre compréhensible les explications du scénariste mais aussi de trouver des astuces graphiques tout en utilisant une palette de couleurs et un style singuliers, inhabituels dans le registre de la bande dessinée didactique. Le troisième et dernier volume de cette mini série sur la santé, Le Trauma quelle chose étrange, paraîtra en mai 2019.
©Payot

 

Sélection effectuée par Corinne Biel, Médiathèque de la Haute école de travail social, Sierre

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le personnel de nettoyage sort de l’ombre
Lundi 16.09.2019
Par Viviane Gonik
Les mouvements de grève se multiplient dans le secteur du nettoyage. Mal reconnu·e·s, de nombreux salarié·e·s de la branche (une majorité de femmes) ont vu leur statut encore précarisé par l’externalisation de leur poste de travail.