Go Top

Décembre 2013 : détour dans les bibliothèques

JPEG - 11.2 ko

Rouzel, Joseph
La prise en compte des psychoses dans le travail éducatif
Toulouse : Erès, 2013

Les psychotiques, dits « malades mentaux » ou encore « handicapés », en grandes souffrances d’insertion sociale et relationnelle, stigmatisés comme criminels en puissance par des discours politiques irresponsables, se retrouvent un peu partout dans le champ traditionnel du travail social. Les professionnels du champ socio-éducatif, habitués à d’autres populations, sont bouleversés dans leurs savoirs et leur savoir-faire.

Dans quel monde vit un psychotique ? Quelle est la logique interne à la psychose ? Comment aborder et accompagner les sujets qui en souffrent et embarquent les éducateurs dans une relation transférentielle souvent massive ? Comment ouvrir des espaces de médiations socio-éducatives qui prennent en compte l’accompagnement d’un sujet dans toute sa singularité, sans vouloir le faire taire à coups de médications ou de rééducation ?

En référence à la psychanalyse qui a beaucoup contribué à améliorer les pratiques de soin, Joseph Rouzel propose un repérage, à la fois clinique et théorique, indispensable dans l’accompagnement socio-éducatif des personnes psychotiques.



JPEG - 13.6 ko

Lassus, Pierre
Bienfaits et méfaits de la parentalité
Paris : Dunod, 2013

La capacité de l’enfant d’accéder à l’état d’adulte autonome et responsable dépend de la nature, de la quantité et de la qualité des informations qui lui sont transmises. L’enfant ne peut grandir en l’absence d’une fonction parentale et il ne peut se construire correctement que si celle-ci est « suffisamment bonne ».

Les enjeux de la parentalité ne sont donc rien moins que la vie d’un enfant, son devenir et le devenir des sociétés. Exercée de façon inadéquate, comme c’est trop souvent le cas, elle conduit à des dérives, des plus extrêmes aux plus banales, comme l’inaptitude au bonheur dont souffrent nombre d’individus. Les préjugés actuels empêchent toute approche clinique et scientifique de la fonction parentale.

Cet ouvrage engage la réflexion sur la fonction parentale : il lève certains tabous archaïques ou idéologiques afin de rétablir une transmission transgénérationnelle bénéfique.



JPEG - 12.2 ko

Sous la direction de François Béland, Hervé Michel
La fragilité des personnes âgées : définitions, controverses et perspectives d’action
Rennes : Presses de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP), 2013

La fragilité est un processus latent, fluctuant et potentiellement réversible. Développée par les gériatres, cette notion ouvre la voie à des actions de prévention qui permettraient aux personnes âgées de maintenir un vieillissement actif et de récupérer leurs capacités physiques. L’enjeu est donc d’intervenir en amont du processus de fragilisation, avant même la manifestation des premiers signes de fragilité, pour permettre aux personnes âgées de conserver leur autonomie le plus longtemps possible et aux pouvoirs publics de réduire les dépenses liées au vieillissement. S’il y a globalement consensus sur l’intérêt et la nécessité d’agir, les divergences persistent sur la définition et la mesure de la fragilité.

La fragilité est-elle un syndrome gériatrique ou une simple accumulation de risques ? Quels liens entre fragilité, maladies chroniques et dépendance ? Doit-on simplement parler de fragilité ou aussi de vulnérabilité ? Façonnée par les travaux de recherche essentiellement gériatrique, la fragilité émerge aussi comme une catégorie d’action publique qui interroge l’évolution du système de protection sociale du moins les politiques du vieillissement.

Par son approche pluridisciplinaire et internationale, cet ouvrage apporte un éclairage précis et inédit sur la fragilité, mais aussi sur la vulnérabilité des personnes âgées.



JPEG - 11.3 ko

Sous la direction de Arnaud Alessandrin, Yves Raibaud
Géographie des homophobies
Paris : Armand Colin, 2013

La question des homophobies a toujours été posée du point de vue de la reconnaissance des droits, des mouvements sociaux, des minorités ou des exclusions qu’elles subissent. Pourtant, depuis peu, des chercheurs, et notamment des géographes, ont mis en avant le rôle déterminant que joue l’espace dans les expériences de discrimination.

Les textes ici rassemblés viennent analyser les données géographiques et sociales les plus récentes sur le sujet, pour produire une information scientifique qui corresponde aux préoccupations des acteurs, associatifs ou institutionnels. Ils ouvrent également grand le champ de l’intersectionnalité et de la pluridisciplinarité, en abordant des questions nouvelles, et fortement ancrées dans l’actualité, telles les transidentités, la transparentalité, les espaces queer ou les mouvements intersexes. Fonctionnant aussi bien sur le mode de l’entretien que de l’essai scientifique, cet ouvrage prend le pari d’une approche novatrice : celle de rendre compte de la territorialité des expériences de la discrimination de genre.



JPEG - 11.8 ko

Sous la direction de Jean Mirimanoff ; préface de Jean Zermatten
Médiation et jeunesse : mineurs et médiations familiales, scolaires et pénales en pays francophones
Bruxelles : Larcier, 2013

Les conflits font partie de la vie. Adultes comme enfants y sont confrontés. La réponse privilégiée tant par les personnes que par les institutions est le recours au tribunal ou à la force. Pour leur permettre d’être entendus ou pour leur apprendre à prévenir la violence et à gérer les conflits, la médiation ouvre aux mineurs une nouvelle voie qui est encore largement méconnue, donc sous utilisée. C’est pour la faire connaître et en encourager l’accès que le présent ouvrage offre un panorama, pour plusieurs pays, de pratiques novatrices.

La médiation familiale offre un espace possible aux enfants et adolescents : comment sont-ils concrètement accueillis, avec quelles précautions, compétences, et garanties déontologiques ? Comment concilier la place participative de l’enfant avec la responsabilité des adultes de décider de leur sort ? La médiation en milieu scolaire présente une très grande diversité d’expériences pour atteindre un objectif primordial : au-delà de la lutte contre la violence, comment permettre aux jeunes de prendre confiance en eux et de devenir des citoyens responsables ? La médiation pénale des mineurs s’adresse aux victimes et aux auteurs de violence : comment permettre à ces adolescents de se situer dans une approche plus restauratrice que punitive, et d’œuvrer pour un lien social réparé ? Le présent ouvrage auquel ont contribué 44 spécialistes issus de 9 pays (Algérie, Belgique, Canada, Côte d’Ivoire, France, Liban, Luxembourg, Maroc et Suisse) s’adresse à tous ceux que ce thème implique : les jeunes, les parents, les enseignants, les travailleurs sociaux, les psychologues, les avocats, les médiateurs, les magistrats, les éducateurs et le personnel d’encadrement éducatif et les autorités concernées.



JPEG - 13.5 ko

Galiano, Anna-Rita
Psychologie cognitive et clinique du handicap visuel
Bruxelles : De Boeck, 2013

Une analyse rigoureuse et détaillée du handicap visuel au travers des prismes cognitif et clinique. Exhaustif mais accessible, cet ouvrage synthétise les études et recherches menées sur la psychologie du handicap visuel en y intégrant les apports d’autres disciplines, telles que la philosophie ou l’anthropologie.

Une présentation globale du cadre des déficiences visuelles introduit l’ouvrage, tandis qu’une remise en contexte socio-historique permet au lecteur de mieux comprendre l’évolution sociale et le traitement réservé aux personnes aveugles dans l’histoire.

La structure qu’il adopte témoigne de son objectif d’inter-relation entre deux domaines trop souvent traités de manière isolée : psychologie cognitive et psychologie clinique.

Une première partie s’intéresse au développement cognitif de la personne aveugle ou malvoyante, de l’enfance à l’âge avancé. Elle se concentre sur les types de déficit visuel (génétique, congénital, périnatal et traumatique) puis, plus spécifiquement sur le langage, le rôle de la perception haptique et kinesthésique, et les apports de la neuropsychologie dans la compréhension du fonctionnement cérébral de la personne aveugle de naissance.

Une seconde partie, plus orientée sur l’aspect clinique du handicap, traite des problématiques affectives liées à la cécité et à la malvoyance, comme la présence d’un enfant déficient visuel dans la fratrie, son impact sur le couple parental, la qualité de vie des personnes âgées, les mécanismes de défense, le problème de l’intégration ou encore les outils cliniques.

Un chapitre s’attarde spécifiquement sur les facteurs de risques psychopathologiques que peut entraîner la déficience visuelle et sur les stratégies pouvant être mises en place pour les éviter.

Cet ouvrage intéressera tout particulièrement les étudiants en sciences humaines et sociales, les enseignants, les éducateurs et les psychologues. Il éclairera également les familles confrontées à ce handicap.



JPEG - 17.8 koNasraoui, Mustapha
Le migrant clandestin : le paradoxe de l’être et de la société
Paris : L’Harmattan, 2013

Le thème de cet ouvrage est d’une actualité brûlante. Chaque jour, le monde ouvre les yeux sur les drames des migrants clandestins (en majorité des jeunes), disparus en mer, perdus dans le désert, retrouvés morts entre les dunes de sable ou rejetés par les vagues, dévorés par les carnassiers du désert…

Par le dysfonctionnement qu’elle introduit dans plusieurs domaines de la vie, la migration clandestine est extrêmement marginalisante : familles soumises au chantage, études abandonnées, travail délaissé, exploitation par des passeurs vendant des illusions, argent volé pour payer le voyage, émeutes, évasions, délinquance dans les pays récepteurs.

Les autorités politiques parlent de lutte contre ce phénomène épouvantable, mais encore faut-il identifier le migrant clandestin : quelle est sa condition ? A-t-il une histoire particulière ? De quel milieu social provient-il ? A-t-il un profil psychologique particulier ? Comment réagit-il à la déception ? Autant de questions auxquelles l’auteur essaie de répondre et qui s’insèrent pleinement dans ses préoccupations scientifiques quant à l’exploration des différentes marginalisations au Maghreb.



JPEG - 15.4 ko

Sous la direction de Yves Lecomte et Francis Maqueda
Actualité des communautés thérapeutiques
Toulouse : Erès, 2013

Les communautés thérapeutiques existent depuis les années 1940. Destinées à modifier les hôpitaux asilaires du milieu du siècle, elles ont ensuite quitté ces lieux pour offrir aux patients psychotiques une inscription dans la cité. Souvent installées dans de petites structures (maisons), elles ont approfondi différentes approches psychodynamiques susceptibles de répondre aux besoins de personnes stabilisées, mais insatisfaites de leur qualité de vie, ou en crise.

Cet ouvrage rend compte des interrogations et des analyses des professionnels exerçant dans diverses communautés thérapeutiques au Québec, en France, en Belgique et en Suisse. Il a pour ambition de transmettre leurs fondements théoriques et leurs objectifs, l’évolution clinique de leurs résidents et les questions soulevées par leur accompagnement.

Malgré les philosophies de soins et les modalités d’intervention actuelles qui reposent sur l’approche bio-sociale, les communautés thérapeutiques pour psychotiques ont persisté dans leur démarche et n’ont pas perdu leur pertinence. Les auteurs montrent que ces lieux de vie, où intervenants et résidents se stimulent les uns et les autres dans le cadre d’une coexistence commune et d’une relation thérapeutique vivante, laissent à tous la liberté de penser et d’agir.



Sélection effectuée parLoïc Diacon, Infothèque de la HETS Genève

Site internet Infothèque

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Liste de tous les articles

12.08.2019
-
06.12.2018
-
22.10.2018
-