Go Top

Journée d’étude «Prévenir les arnaques financières»

Lundi 13.01.2020
  • Date et horaire : lundi 13 janvier 2020, 08h30- 16h30
  • Lieu : Genève, HETS, bâtiment E, salle n° 111, 16 rue Pré-Jérôme
  • Coût :  250.-  à régler avant le 13 janvier 2020 (pause-café et lunch sur place inclus)
  • Inscription obligatoire en ligne jusqu’au 15 décembre 2019 

flyer hets arnaquesLa HETS Genève annonce une journée d'étude «Prévenir les arnaques financières : constats et perspectives pour l'intervention sociale».

En Suisse, une personne sur quatre de plus de 55 ans a été victime d’escroquerie, de vol à l’astuce ou de cybercriminalité ces cinq dernières années. Outre le préjudice financier, ces mésaventures laissent souvent des traces sur le plan humain. Toutefois, les arnaques financières nous concernent toutes et tous et nous nous interrogerons sur comment y faire face et les prévenir.

Conférencier

Olivier Beaudet-Labrecque, criminologue, professeur assistant à la Haute école de gestion de Neuchâtel, co-auteur de l'étude "Abus financiers envers les 55+".

Objectifs

  • Développer une meilleure connaissance de la thématique des arnaques
  • Elargir la réflexion et mieux communiquer sur les facteurs de protection
  • Clarifier les enjeux de collaboration entre les différents corps professionnels engagés dans la prévention des arnaques et l’accompagnement des victimes

 

Public cible

Professionnel-le du travail social, de la santé et du droit accompagnant des personnes victimes d’arnaques financières, étudiant-e, collaborateur/trice d’association de défense des consommatrices et consommateurs ou simplement intéressé-e par le sujet.

Lire aussi: Olivier Beaudet-Labrecque, «Les abus financiers envers les seniors en Suisse», REISO, Revue d'information sociale, mis en ligne le 28 février 2019

En savoir plus 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?