Inscription / GE : Forum sur le suicide et les médias

mercredi 27 juin 2012

L’Association STOP SUICIDE annonce le Forum sur le thème

Suicide : un dilemme pour les médias ?

→ Les approches préventives et informatives sont-elles compatibles ?

→ Les médias ont-ils un impact sur les comportements ?

- Date : mercredi 26 septembre 2012
- Lieu : Lausanne, Maison de la Communication, Avenue de Florimont 1
- Prix avec pause café : Fr. 60.– (personnes en formation : Fr. 30.–)
- Inscription jusqu’au 1er septembre 2012 par courriel à irina@stopsuicide.ch

Public cible : journalistes professionnel-le-s ; journalistes en formation ; acteurs de la prévention du suicide ; communicant-e-s dans les domaines médical, psychiatrique et de la prévention du suicide.

Programme

13h Accueil

13h20 Comment les médias romands parlent-ils du suicide ? Conférence de presse. Présentation d’un rapport sur la médiatisation du suicide. Irina Inostroza, STOP SUICIDE

13h45 Le suicide pour les médias : ancien tabou, dilemme persistant ? Conférence-débat. Modération : Virginie Miserez, responsable de l’Information spécialisée au Centre Hospitalier du Chablais (CHC), Hôpital du Valais
- Barbara Weil, coordinatrice de l’Initiative pour la prévention du suicide en Suisse IPSILON
- Florian Irminger, cofondateur et ancien membre du comité de STOP SUICIDE
- Raphaëlle Queinec, psychiatre au Pôle Entre-Deux-Mers, Centre hospitalier Cadillac, Cadillac sur Garonne (France)
- Daniel Cornu, auteur d’ouvrages sur la déontologie journalistique, médiateur des publications Tamedia
- Béat Grossenbacher, rédacteur en chef adjoint et chef de la rédaction française à l’ATS

15h-15h30 Pause café

15h30 Quels critères pour une médiatisation respectueuse du suicide ? Table ronde 1. Modération : Anne-Marie Trabichet, coordinatrice de STOP SUICIDE
- Stéphanie De Maere, directrice, Cristel Baetens, chargée de la communication au Centre de Prévention du Suicide, Bruxelles (Belgique)
- André Linard, secrétaire général du Conseil de déontologie journalistique, Bruxelles (Belgique)
- Dominique von Burg, président du Conseil suisse de la presse
- Peter Rothenbühler, ancien rédacteur en chef du Matin, directeur éditorial adjoint des publications Tamedia

15h30 Les représentations du suicide dans les médias : mythes, pratiques et acteurs. Table ronde 2. Modération : Francesca Sacco, journaliste indépendante
- Sandrine Astori, coordinatrice du Réseau Entraide Valais, Valérie Gay-Crosier, présidente de l’association Parspas, Valais
- Annik Dubied, professeure associée au Département de Sociologie, Université de Genève
- Olivier Guéniat, commandant de la police cantonale jurassienne
- Bertrand Verfaillie, journaliste indépendant, Nord-Pas-De-Calais (France)
- Flavia Baciocchi, journaliste, Radiotelevisione svizzera RTSI

17h-17h15 Mise en commun des tables rondes 1 et 2. Mot de conclusion

Contact : STOP SUICIDE, tél. +41 (0)22 320 55 67. Irina Inostroza, responsable de l’évènement, irina@stopsuicide.ch. Anne-Marie Trabichet, coordinatrice, anne-marie@stopsuicide.ch. →Site internet.

Documentation

Premir rapport sur la médiatisation du suicide

Après 6 mois d’observation de la presse écrite romande, STOP SUICIDE présentera son premier rapport sur la médiatisation du suicide « Comment les médias romands parlent-ils du suicide ? » Rares sont les occasions qui permettent d’aborder ouvertement la problématique du traitement médiatique du suicide et de mettre en dialogue les approches informatives et préventives. C’est pourquoi le forum rassemblera des acteurs nationaux et internationaux aux champs d’expertises variés. Le but : créer une plateforme d’échange de pratiques et d’expériences, et présenter des éléments concrets et des outils pour la pratique professionnelle.

En Suisse, le suicide est une réalité

Il reste la première cause de mortalité des jeunes entre 15 et 29 ans. En 2009, selon les statistiques fédérales, 13% des quelque 1’100 suicides recensés concernaient un jeune, soit 1 suicide de jeune tous les 3 jours. Si la prévention du suicide est de plus en plus visible, le suicide reste un sujet tabou et méconnu. Sait-on par exemple qu’il y aurait entre 15’000 à 25’000 tentatives de suicide par an ? Parler du suicide, tout en dénonçant les idées reçues, c’est déjà le prévenir.

Suicide et médias

Les journalistes jouent un rôle important lorsqu’ils informent le public sur le suicide. Or le travail journalistique s’avère souvent délicat. Le phénomène de mimétisme, démontré par de nombreuses études, et qui toucherait particulièrement les jeunes, incite notamment à la prudence. Dès lors, de quelle manière parler du suicide sans produire d’effets néfastes ni banaliser le sujet ? A l’inverse, quels sont les critères d’une médiatisation du suicide qui pourrait jouer un rôle préventif ? Rendre compte du suicide mérite donc une réflexion de la part de tous les acteurs concernés, prévention incluse, tant sur des aspects de déontologie journalistique que de disponibilité des sources d’information ou des stratégies de prévention. Au-delà d’une question de langage, c’est une certaine représentation de la mort, des jeunes ou de notre société qui est en jeu.

Le forum est organisé dans le cadre d’un mandat octroyé à l’association STOP SUICIDE par le Département de la santé et de l’action sociale de l’Etat de Vaud. Par la mise en œuvre de trois axes d’action, STOP SUICIDE souhaite informer sur la thématique du suicide, limiter le plus possible les effets d’imitation et sensibiliser les journalistes à une médiatisation respectueuse du suicide.

STOP SUICIDE est un mouvement de jeunes qui travaille en collaboration avec les acteurs de la prévention du suicide en Suisse romande, ainsi qu’avec plusieurs cantons, pour la prévention du suicide des jeunes.



Toutes les actualités du site