Révisions AI / Position commune des organisations du handicap

vendredi 22 juin 2012

La Conférence des organisations faîtières de l’aide privée aux personnes handicapées (DOK) demande aux membres de la Commission de sécurité sociale du Conseil national de tenir compte des derniers résultats financiers de l’AI.

Les dernières perspectives financières de l’Office fédéral des assurances sociales montrent que le Conseil fédéral et le Parlement parviennent à assainir l’assurance-invalidité (AI) sans les nouvelles mesures d’économie prévues dans le second volet de la 6e révision de l’AI (6b). La stratégie d’assainissement choisie s’avère efficace pour l’AI. Depuis 2003, le nombre de nouvelles rentes a été pratiquement réduit de moitié et l’effectif global des rentes AI est en recul depuis 2006.

Ainsi, les mesures d’économies déjà en vigueur suite aux 4e et 5e révisions de l’AI ainsi que au premier volet de la 6e révision de l’AI (6a) sont suffisantes pour assainir définitivement l’assurance-invalidité. En renonçant à procéder à des réductions de rentes aux dépens des personnes lourdement handicapées et des familles avec enfants, le Parlement peut encore éviter un référendum des organisations de personnes handicapées.

- La position intégrale de la DOK, trois graphiques, la Feuille de route et la liste des membres de la DOK à télécharger sur →cette page du site d’Agile.



Toutes les actualités du site